Musiciens

C’est pendant l’été 2016, dans la douce campagne de Limerlé, que Swing That Bird éclot de l’initiative de Sébastien Frémal, harmoniciste, qui rassemble quelques musiciens jazz pour un concert improvisé. Les liens entre les musiciens se tissent, en plus de Cédric Pamalio (guitare) et Boris Gueskine (violon) d’autres s’ajoutent au gré des premiers concerts Chez Madeleine à Lille. Renforcée par les percussions de Martin Sciuto, la formation y fait un tabac en assurant un concert alimenté par des rappels jusqu’à la fermeture du bar. La formation décide alors de donner une chance à ce projet qui fournit autant de plaisir à ses membres qu’à son public !

Depuis sa création, la petite troupe a été rejoint par le contrebassiste, Lucien Lenaerts et la talentueuse Emeline Tout Court au chant.

Fort d’un répertoire étoffé et varié (jazz swing, jazz manouche, blue-jazz, jazz funk, bluegrass …), reprend toujours les grands standards remis au goût du jour et compose également des morceaux originaux. Leur premier EP “A.V.N.I.” est sorti au printemps 2020. Swing That Bird se produit un peu partout, entre festivals et salles de concerts, avec comme seul crédo: laisser la place à la fête, à la danse et à la bonne humeur !

Emeline Tout Court

19055874_1071550779644457_7701801195679745029_o

Emeline est née le 11 novembre 1992 à Namur, en Belgique. Elle a combattu des dragons, survécu à la grande famine en se nourrissant exclusivement de dentifrice à la fraise et tenu le siège avec sa tribu contre l’envahisseur tunique bleu. Vingt trois ans plus tard, elle sort du Conservatoire Royal de Mons (Art²) avec un Master en art dramatique.

Depuis, elle joue dans tous les sens pour développer un maximum de projets. Entre le théâtre (écriture de la pièce Baba et participation en tant que comédienne au Burkina Faso à la pièce Mademoiselle Frankenstein mis en scène par Sidiki Yougbare), le théâtre de marionnette (marionnettiste au Théâtre Royal de Toone, construction de marionnettes à l’Atelier de la Générale), la musique (projet solo Emeline Tout Court, pour lequel elle écrit et compose ses propres chansons, les Compagnons du Temps, Baguenaude et bien sûr Swing That Bird), elle n’a pas le temps de chômer !! Et pourtant, elle arrive encore à apprendre le trombone à coulisse et la scie musicale, rêve beaucoup, a presque toujours faim, aime danser, oublie parfois les accords de ses chansons mais n’oubliera jamais de faire des projets deux mille fois plus grands qu’elle.

« Un jour je vais conquérir le monde, mais là j’ai trop de trucs à faire et en plus j’ai encore perdu mes clefs. »

Site internet : www.emelinetoutcourt.com

Boris Gueskine

19023581_1071551796311022_2254174007048446346_oBoris Gueskine a fait ses études de violon à Mons et à Bruxelles, avant de décider d’orienter sa carrière vers la Formation Musicale (enseignement de solfège). Il a, dans son bagage, l’expérience d’un musicien classique et a déjà participé en tant que soliste à des projets Trip Hop, Hip Hop et manouche. Depuis l’âge de 5 ans, il se forme au violon classique, jazz, manouche, électro, et, en étant étudiant, a déjà testé ses capacités de professeur de violon et de Formation Musicale au sein d’établissements officiels et privés. Il a une technique et une sensibilité influencées par les écoles russes et belges, et par des styles décidément modernes. Capable d’effectuer, à la fois, la lecture à vue d’une œuvre et l’improvisation dans des styles différents, Boris a plusieurs cordes à son violon, et un riche potentiel qu’il tient à développer, autant par des études que par des prestations en tant qu’instrumentaliste-soliste pour des formations musicales tout azimut.

Sébastien Frémal

_MG_4270Fasciné par le jeu chromatique de Jason Ricci sur l’harmonica diatonique, Sébastien étudie les techniques pour chromatiser l’harmonica dès ses premiers pas avec l’instrument, en 2013. Il est rapidement attiré par le jazz pour la richesse de son univers harmonique. En 2014, pour développer son jeu, il fait appel aux connaissances d’Olivier Poumay, l’un des rares harmonicistes ayant étudié au Conservatoire Royal de Bruxelles et qui reçut le premier prix d’harmonica jazz en 1997. Au bout de deux ans d’étude intensive de l’instrument, Sébastien devient l’un des rares harmonicistes belges à jouer du jazz au diatonique. En 2015, après avoir tourné pendant six mois dans Bruxelles avec Julien Zèle, compositeur et chanteur de chansons françaises, il fait appel aux étudiants du Conservatoire Royal de Mons pour créer une formation jazz qui revisite les standards de tous horizons : swing, manouche, bossa … Actuellement, Sébastien continue à évoluer dans le jazz avec Dig Up The Cats ! et explore également la musique du monde avec d’autres projets musicaux en cours de formation.

Site internet : https://sebastienfremal.com/

Cédric Pamalio

14715479_1256710814366218_8713758437468385644_o(1)

Cédric, artiste autodidacte, débute la guitare à l’âge de 14 ans en reproduisant les riffs de ses bluesmen préférés. Quelques années plus tard il rencontre Wynand Mawet, avec qui il développe l’improvisation musicale et forme Los Chorizos, un duo de guitares qui interprète du jazz, de la musique latine, et de la musique du monde. Par la suite, il intègre le groupe « Les Sourds Y Dansent », une formation interprétant des musiques yiddish et des chansons françaises, qui lui permet de jouer sur scène du tuba, de la contrebasse ainsi qu’occasionnellement du trombone… Maintenant, la musique prend une grande partie de sa vie, et il compte bien en faire son activité principale, notamment avec Swing That Bird !

Lucien Lenaerts

19144132_1072237592909109_6904495455234959430_o

Lucien Lenaerts commence la musique à l’âge de 15 ans. Il commence en tant qu’autodidacte avec la guitare mais se sent vite attiré par les autres instruments. Il s’essaiera ainsi notamment au piano et à la guitare basse. A l’âge de 19 ans, il décide de parfaire ses connaissances musicales et commence à prendre des cours avec Olivier Colette et Guy Raiff. Ces cours lui permettent d’approfondir sa maitrise du jazz, de la guitare, de l’accordéon et de la contrebasse. Deux ans plus tard, il entre au Conservatoire Royal de Bruxelles pour suivre des cours de guitare jazz pendant 3 ans. C’est à cette période qu’il fait ses premiers pas sur scène en duo avec la pianiste/chanteuse jazz Natasha Van Eerdewegh. Avec un répertoire de plus de 60 standards, le duo offre une diversité des styles qui est particulièrement appréciée par le public. Cette souplesse lui permet par la suite d’intégrer de nombreux projets aux styles parfois fort différents : Sharp Eleven, Bonobo Squad, String Carpet, Irene Miranda Quartet, Sin Sistema… Dernièrement, il a rejoint Swing That Bird, alternant entre accordéon et contrebasse pour faire balancer les foules sur des rythmes tantôt swing, tantôt funk, mais toujours avec énergie !

Martin Sciuto

19023481_1071550166311185_409336204628196579_oMartin Sciuto commence les percussions à l’âge de 4 ans en suivant des cours à l’école privée Mons-Havré Band, avant de passer vers ses 14 ans à l’Académie de Quaregnon pour se préparer à l’examen d’entrée du Conservatoire. Sa formation est classique, mais il s’intéresse très vite à l’univers du jazz et des musiques du monde (udu, percussions latines…), ce qui lui permet de participer à plusieurs créations, notamment en République Tchèque et à Paris. Il joue aussi en tant que premier percussionniste et sous-chef au sein de l’Harmonie « l’Union » de Ghlin. Formé aux percussions au Conservatoire Royal de Mons, Art², il pratique également le piano depuis l’âge de 8 ans.

Crédit photo: JV Deneve